PANORAMA DU CINEMA MAROCAIN

Synopsis

La « maison du bonheur » ! On ne peut trouver de qualificatif plus ironique pour parler des Femmes du pavillon J qui se déroule dans le quartier pour femmes d'un hôpital psychiatrique de Casablanca. Bien que très différent dans son traitement de l’univers sombre dans lequel baigne Vol au-dessus d’un nid de coucou [Milos Forman, 1975], le second long métrage de Mohamed Nadif partage avec son illustre prédécesseur une profonde compassion envers ses protagonistes, incarné(e)s de façon émouvante par une distribution exceptionnelle jouant avec brio les sentiments d’abandon et d’échec éprouvés par leurs personnages. Au travers d’escapades nocturnes en ville avec la complicité d’un personnel infirmier compréhensif, trois patientes font l’expérience de la camaraderie et de la sororité, qui les aident à trouver la force de surmonter leurs blessures psychiques, et pouvoir ainsi espérer retrouver liberté, joie et espoir dans l’avenir.

Pays

Maroc

Année

2019

Durée

97 minutes

Format

Couleur

Langue

Arabe, Français

Fiche technique

Réalisation: Mohamed Nadif
Production: Mohamed Nadif
Scénario: Mohamed Nadif, Assma El Hadrami
Image: Kamal Derkaoui
Montage: Marie-Pierre Renaud
Direction artistique: Samir Issoum
Son: Abdelmounaïme Ennokra
Musique: Younès Megri

Interprétation

Assma El Hadrami, Jalila Talemssi, Imane Mechrafi, Rim Fathi, Fatima Attif, Nisrin Erradi, Kenza Fridou

Contact

Société de production: Awman Productions