MOUNA FETTOU

MOUNA FETTOU

Actrice, MAROC

Citation

« Entre le FIFM et moi c’est une longue histoire d’amour... J’en garde un merveilleux souvenir lorsqu’en 2006, j’en fus la maîtresse de cérémonie. Cette année, mon émotion est grande de recevoir l’hommage de ce festival prestigieux.  Quel honneur que cette consécration au milieu de mes pairs du Maroc et de l’étranger ! Ma fierté n’a d’égale que mon impatience de vous y retrouver. »

Présentation

Mouna Fettou est née à Rabat (Maroc). Son amour pour l’art, et en particulier pour le théâtre, commence à l’école primaire. Au lycée, elle acquiert une première expérience d’actrice amateur dans des pièces de théâtre scolaire. Plus tard, elle intègre l’atelier d’art dramatique au Théâtre national Mohammed V de Rabat, puis l’Actors Studio de Jack Waltzer à Paris pour une formation de six mois. Sa carrière au cinéma débute avec Un amour à Casablanca d’Abdelkader Lagtaâ, et se poursuit avec des œuvres pour la télévision et le théâtre. Elle remporte plusieurs prix dans des festivals et se fait remarquer en France pour son rôle dans le dernier film de Gaël Morel, Prendre le large, aux côtés de la grande actrice française Sandrine Bonnaire.

Filmographie sélective

Filmographie sélective
Catch the Wind / Prendre le large (Gaël Morel, 2017)
Volubilis (Faouzi Bensaidi, 2017)
L'Orchestre des aveugles (Mohamed Mouftakir, 2015)
Oulad Iblad (Mohamed Ismail, 2009)
Ici et là (Mohamed Ismail, 2007)
Deux Femmes sur la route (Farida Bourquia, 2005)
I Saw Ben Barka Get Killed / J'ai vu tuer Ben Barka (Serge Le Péron, Saïd Smihi, 2005)
Jail Girl / Jawhara (Saâd Chraïbi, 2003)
Thirst / Soif (Saâd Chraïbi, 2000)
Women… And Women / Femmes... et femmes (Saâd Chraïbi, 1998)
Un simple fait divers (Hakim Noury, 1997)
À la recherche du mari de ma femme (Mohamed Abderrahman Tazi, 1995)
Un amour à Casablanca (Abdelkader Lagtaâ, 1992)

TV
Dounia douwara (2019)
L’Usine (2018)
A wili mrahba (2013)
Mrahba (2011)
L’Actrice (2010)
Yak hna jirane (2007-2009)
Bnat rahma (2007-2008)
Majda (2006)
Rhimou (2006)
Jnane Elkarma (2001)