MOHAMED KHOUYI


MOHAMED KHOUYI


Comédien, Maroc

Citation

Pour moi, il n’y a aucune différence entre le cinéma, le théâtre et la télévision

Présentation

Né en 1960 à Kelaât Sraghna (Maroc), Mohammed Khouyi quitte sa ville natale en 1969 pour poursuivre ses études secondaires à Rabat. Dès cette époque, il laisse apparaître une vraie générosité sur scène, dévoilant ainsi son futur talent d’acteur. Sa carrière artistique débute en intégrant l’école d’Abbas Ibrahim, dont sortent également plusieurs célèbres comédiens marocains. Au cours de cette formation, Mohammed Khouyi interprète de multiples rôles, gagnant alors l’admiration du public comme de la critique. Cherchant constamment à approfondir ses connaissances artistiques et à perfectionner son talent de comédien, il rencontre le succès au théâtre grâce à la pièce L’Ascension vers la pente grise (Assoôd ila al monhadar arramadi)… Quelques années plus tard, Mohamed Khouyi se voit proposer plusieurs rôles dans différents films marocains, notamment Un amour à Casablanca d’Abdelkader Lâgtaa. Très apprécié du public et des journalistes pour son talent aux multiples facettes et sa grande humilité, Mohamed Khouyi est également reconnu pour son sens de la

discipline, son engagement, son honnêteté professionnelle et son soutien envers la jeune génération de comédiens marocains, témoignant ainsi d’un amour inconditionnel pour le théâtre et le cinéma. Mohamed Khouyi travaille avec la plupart des cinéastes marocains et il obtient en 2007 le Prix du Meilleur Acteur au Festival national du film pour son interprétation dans Les Jardins de Samira de Latif Lahlou. En 2012, il remporte le Prix de la Meilleure Interprétation masculine dans le film d’Az Larab Alaoui Androman – De sang et de charbon au festival Festicab au Burundi. Il fait également partie de la distribution de plusieurs longs métrages étrangers – dont Ali Baba et les quarante voleurs de Pierre Aknine, ou La Source des femmes de Radu Mihaileanu – ainsi que dans différents téléfilms et séries télévisées. Malgré sa célébrité, Mohamed Khouyi accepte aussi de jouer dans des courts métrages, comme Courte Vie d’Adil El Fadili et La Main gauche de Fadil Chouika, pour lequel il obtient en 2011 le Prix du Meilleur Acteur au Festival du Film Maghrébin d’Oujda.

Filmographie sélective

1995 LOKING FOR MY WIFE’S HUSBAND (À la recherche du mari de ma femme) de Mohamed Abderrahmane Tazi
1999 DESTIN DE FEME de Hakim Nouri
2002 THIRST (Soif – Aatach) de Saad Chraïbi
2003 JAIL GIRL (Jawhara, fille de prison) de Saad Chraïbi
2004 TA RFAYA, PORTE DE LA MER de Daoud Ouled Sayed
2006 PA RFUM DE MER (Rih labhar) de Abdelhay Laraki
2007 IZOURANE de Azalarab Alaoui – court métrage
VOIS-MOI de Omar Mouldouira – court métrage
ALI BABA ET LES QUARANTE VOLEURS de Pierre Aknine – TV
SAMIRA’S GARDEN (Les Jardins de Samira – Samira fi dayaa) de Latif Lahlou
2008 RÊVE-ÉVEIL de Ali Tahiri – court métrage
TWO WOMEN ON THE ROAD (Deux Femmes sur la route) de Farida Bourquia
2009 CHÂTIMENT de Hicham Ain Al Hayat
AT DAWN (Dès l’aube) de Jilali Ferhati
2010 COURTE VIE de Adil El Fadili – court métrage
LES GARS DU BLED (Ouled l’blad) de Mohammed Ismail
2011 LA MAIN GAUCHE de Fadil Chouika – court métrage
THE SOURCE (La Source des femmes) de Radu Mihaileanu
2012 ANDROMAN – Blood and coal (Androman – De sang et de charbon) de Az Larab Alaoui
HORS ZONE de Nouredine Dougna
ZAINAB, LA ROSE D’AGHMATE de Farida Bourquia