Jean-Pierre & Luc Dardenne

Jean-Pierre & Luc Dardenne

Réalisateurs, Scénaristes et Producteurs belges,

Présentation

Jean-Pierre et Luc Dardenne sont nés respectivement en 1951 et 1954 dans la banlieue de Liège en Belgique où ils grandissent. Après leurs études, ils tournent dans différentes cités ouvrières de Wallonie des vidéos militantes qui traitent des problèmes d’urbanisme et de vie collective. Désireux de créer une structure qui leur permettrait de lier engagement social et cinéma, ils fondent l’atelier de production Dérives en 1975. A la fin des années 70, ils réalisent ainsi plusieurs documentaires, notamment “Lorsque le bateau de M. Léon descendit la Meuse pour la première fois” (1978) sur la résistance antinazie en Wallonie et “Le chant du rossignol” (1979) sur la grève générale de 1960 en Belgique. En 1981, ils fondent Films Dérives Productions et, treize ans plus tard, Les Films du Fleuve, une société de production qui financera tous leurs films à partir de “La promesse”.

Ils participent également à la production des films “Stormy Weather” de Solveig Anspach (2003), “Le monde vivant” d’Eugène Green (2003) et “Le couperet” de Costa-Gavras (2005).

En 1986, les frères Dardenne signent leur premier long métrage de fiction, “Falsch”, adapté d’une pièce de René Kalisky et co-écrit avec Jean Gruault, le scénariste de François Truffaut. En 1992, ils réalisent “Je pense à vous”, dans lequel ils dirigent Robin Renucci et Fabienne Babe, puis “La promesse” qui est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes en 1996 et qui révèle les comédiens Jérémie Renier et Olivier Gourmet.

En 1999, “Rosetta”, qui raconte le combat désespéré d’une jeune femme en quête d’un emploi, remporte la Palme d’Or du Festival de Cannes. Émilie Dequenne, comédienne débutante à l’époque, décroche quant à elle le prix d’interprétation féminine. Trois ans plus tard, “Le fils” est également présenté en compétition au Festival de Cannes. Olivier Gourmet, l’acteur principal du film, remporte le prix d’interprétation masculine pour son rôle d’un formateur en menuiserie.

En 2005, les frères Dardenne rejoignent le cercle très privé des cinéastes doublement palmés avec “L’enfant” qui évoque le sort de jeunes parents instables socialement dont la vie bascule à la naissance de leur enfant. En 2008, ils obtiennent le prix du scénario au Festival de Cannes pour “Le silence de Lorna”, un drame sur l’immigration clandestine et le mariage blanc. Représentants d’un cinéma militant et réaliste, les frères Dardenne ont su imposer leur style mais aussi leurs revendications. Ils sont aujourd’hui les représentants d’un cinéma social renouvelé.

Filmographie sélective

Réalisateurs et scénaristes

1978 - LE CHANT DU ROSSIGNOL - documentaire
1979 - LORSQUE LE BATEAU DE M. LEON DESCENDIT LA MEUSE POUR LA
PREMIERE FOIS - documentaire
1980 - POUR QUE LA GUERRE S’ACHEVE, LES MURS DEVAIENT S’ECROULER, documentaire
1981 - R... NE REPOND PLUS - documentaire
1982 - LEÇONS D’UNE UNIVERSITE VOLANTE - documentaire
1983 - REGARD JONATHAN /JEAN LOUVET, SON OEUVRE - documentaire
1986 - FALSCH
1992 - JE PENSE A VOUS (I Think of You)
1996 - LA PROMESSE (The Promise)
1999 - ROSETTA
2002 - LE FILS (The Son)
2005 - L’ENFANT (The Child)
2008 - LE SILENCE DE LORNA (Lorna’s Silence)

Producteurs

1982 - NOUS ETIONS TOUS DES NOMS D’ARBRES de Armand Gatti
1992 - JE PENSE A VOUS (I Think of You) de Jean-Pierre & Luc Dardenne
1996 - LA PROMESSE (The Promise) de Jean-Pierre & Luc Dardenne
1999 - ROSETTA de Jean-Pierre & Luc Dardenne
LES SIESTES GRENADINES de Mahmoud Ben Mahmoud
2001 - LE LAIT DE LA TENDRESSE HUMAINE (The Milk of Human Kindness) de Dominique Cabrera
2002 - LE FILS (The Son) de Jean-Pierre & Luc Dardenne
2003 - STORMY WEATHER de Solveig Anspach
LE MONDE VIVANT (The Living World) de Eugène Green
LE SOLEIL ASSASSINE (The Assassinated Sun) de Abdelkrim Bahloul
2005 - LE COUPERET (The Ax) de Costa Gavras
L’ENFANT (The Child) de Jean-Pierre & Luc Dardenne
2006 - MON COLONEL (The Colonel) de Laurent Herbiet
2007 - VOUS ETES DE LA POLICE de Romuald Beugnon
2008 - LE SILENCE DE LORNA (Lorna’s Silence) de Jean-Pierre & Luc Dardenne
2009 - LA PRIMA LINEA (The Front Line) de Renato De Maria