ADEL IMAM

ADEL IMAM

Comédien, Égypte

Présentation

UN COMEDIEN AUSSI GRAND QU’UNE PYRAMIDE !

 Si chaque pays a au moins un artiste qui fait sa fierté, au pays des pyramides, cette icône pourrait être Adel Imam. Mais Adel Imam est aussi la fierté de tous les pays arabes, de l’Atlantique au Golfe persique. Né le 17 mai 1940 dans le village de “Shaha” à Al Mansoura (136 km au nord du Caire), Adel Imam a commencé sa carrière au début des années 1960, en interprétant des rôles dans des pièces de théâtre alors qu’il était encore jeune étudiant à la faculté d’Agronomie. Depuis, ce sont quarante années d’éclat et de succès qui ont marqué son parcours, de Top secret (Serri jiddane) en 1960, avec Fouad Al Mouhandiss, à Bodyguard en 1999, en passant par des succès populaires remarquables : L’École des perturbateurs (Madrasat al-moucharibine, 1973), Un témoin qui n’a rien vu (Chahid ma chafchi haga, 1976), Le Serviteur Sayed (Elwad Sayed chaghal, 1993), et Le Leader (Azzaïm), une parodie des chefs autoritaires qui marque l’apothéose de sa carrière au milieu des années 1990.

 Adel Imam a un souffle créatif exceptionnel. Le public arabe s’en est rendu compte dès les années 1970 avec ses premiers rôles dans À la recherche du scandale (Al Bahth an fadiha, 1973), Antar tenant son épée (Antar shayel saifoh, 1983), À la recherche des problèmes (Al Bahth an el mataeb, 1975), Nous, ceux du bus (Ihna bitou’a al outobiss, 1979), et Rajab sur une plaque chaude (Rajab fawqa safih sakhin). Depuis, Adel Imam trône sur le registre “comédie”, faisant des thématiques sociopolitiques et religieuses un objet d’engagement qui a fait sa renommée à travers le monde arabe.

 Cinquante années de talent et de création. Cinquante années de succès auprès d’un large public qui l’admire et le vénère. Mais aussi cinquante années d’embûches et d’obstacles, de confrontations et de polémiques.

En somme, la destinée de tout comédien noble. Qui aime la rose aime l’épine. Créatif autant sur les planches qu’à la télévision et au cinéma, Adel

Imam est sans conteste le génie de la parodie et de la commedia dell’arte du monde arabe. Premier rôle dans la quasi-totalité des œuvres auxquelles il a participé, il déploie un talent unique qui le dote d’une stature exceptionnelle sur la scène artistique arabe.

 Adel Imam est un poème tout en prose et une prose très poétique, à lire sans lassitude. Ses prises de position sont inébranlables, à l’image de ses principes et de ses idées. Sa conception du monde et sa philosophie de la vie épousent sa pratique d’un art qui colle à son époque. Adel Imam est fidèle aux valeurs qui l’habitent, et le prix à payer lui importe peu. Ce comédien monument allume les cierges au lieu de maudire l’obscurité, bien qu’il soit souvent attaqué par les tenants de l’obscurantisme…

 Quelle ironie du sort, qu’illustre son film Le Terrorisme et le Kebab ! Adel Imam est un homme en qui l’art est immortel. Imam, l’artiste, l’humoriste, le grand comédien partage avec l’écrivain français Beaumarchais, sa maxime célèbre : “Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer !”

Hassan Nrais
Journaliste

Filmographie sélective

1960
TOP SECRET (Serri jiddane)
1964
I, HE AND SHE (Moi, lui et elle – Ana wa hua wa hia) Fatin Abdel Wahab
1965
LE DIRECTEUR ARTISTIQUE
LES TROIS SAGES
1966
LES TROIS VOLEURS
SAYED DAROUICH
MA FEMME DIRECTRICE GÉNÉRALE
CONGÉ FORCÉ
1967
EL KHOUROUG MIN EL GUANA Mahmoud Zulfikar
THIS MAN IS DRIVING ME INSANE (Cet homme me rend folle – El ragol da hai ganini) Essa Karama
MY WIFE’S DIGNITY (La Dignité de ma femme – Karamet zawgaty) Fatin Abdel Wahab
SORTIR DU PARADIS
1968
A FRAH Ahmed Badrakhan
MY WIFE’S GOBLIN (Le Démon de ma femme – Afrit merati) Fatin Abdel Wahab
MOI LE DOCTEUR (Ana al-doctor) Abbas Kamel
THE TALE OF THREE GIRLS (L’Histoire des trois filles – Hekayet thalass banat) Mahmoud Zulfikar
SWEET AND NAUGHTY (Jolie et futée – Helwa wa shakia) Essa Karama
HOW TO ROB A MILLIONAIRE (Comment voler un millionnaire – Kayfa tesrak millionaire) Nagdy Hafez
1969
VOLEURS MAIS ADORABLES
LA MAJORETTE
SEPT JOURS AU PARADIS
LES PERSONNES DEDANS !
UN MARIAGE DE TRENTE MINUTES
1970
REDA BOND
THE MIRROR (Le Miroir – Al-mirayya) Ahmad Ziya Ud Din
JE T’AIME LA PLUS BELLE (Bahibek ya helwa)
UN AMOUR D’ADOLESCENCE
1971
LES FOYERS SONT DES SECRETS
LE JOURNAL INTIME DE MLLE MANAL
UNE JEUNESSE EN PLEINE TEMPÊTE
ÉTUDIANTES À L’UNIVERSITÉ (Banat fi el-gamaa) Atef Salem
UN AMOUR SUR UNE ROUTE SECONDAIRE
UN DÉLICIEUX VOYAGE
1972
LA VIOLETTE
LA VIERGE
LES LUMIÈRES DE LA CITÉ
THE VISITOR (La Visiteuse – Al zairah) Henry Barakat
1973
IN SEARCH OF SCANDAL (À la recherche du scandale – Al-bahth an fadiha)
Niazi Mostafa
LES DÉMONS ET LE BALLON DE FOOT (El shayateen wal kora) Mahmoud Farid
UN PEU D’AMOUR
QUAND CHANTE L’AMOUR
THE SCHOL OF TROUBLEMAKERS (L’École des perturbateurs – Madrasat al-moucharibine)
1974
24H D’AMOUR (24 saa’a hob) Ahmed Fouad
L’IMPORTANT C’EST L’AMOUR (Al-mohem el-hob) Abdel Monem Shokry
DÉMONS À JAMAIS (Shayateen elal abad) Mahmoud Farid
UN HEUREUX MARIAGE
1975
TOUT LE MONDE VEUT AIMER
HE LLO, I’M THE CAT (Alo, ana al-ghetta) Manoochehr Nozari
IN SEARCH OF PROBLEMS (À la recherche des problèmes – El-bahth an el-mataeb) Mahmoud Farid
SABRINE
ASTUCE CACHÉE
MAMNOU FI LAYLAT EL-DOKHLA- Hassan El-Seify
1976
MARIAGE EN DIRECT
ROI DU TAXI (Malek el-taks) Yehia El Alami
INTERDITS À LA NUIT DE NOCES
DES MARIS IRRESPONSABLES
A WITNESS WHO SAW NOTHING (Un témoin qui n’a rien vu – Chahid ma chafchi haga)
1977
LES MARIS DÉMONS (Al-azwag al-shayateen) Ahmed Fouad
WHERE DO YOU HIDE THE SUN? (Ayna Tukhabi’un al-Shams?) Abdallah Al-Mubahi
LA GENT FÉMININE (Gens naem) Mohamed Abdel Aziz
VOLEUR D’AMOUR (Harami el hob) Abdel Moneim Shoukry
1978
Y ’EN A QUI SE MARIENT DEUX FOIS (Al-baadh yathhab lil maathoun maratain) Mohamed Abdel Aziz
LE PORTEFEUILLE EST DANS MA POCHE (El-mahfaza maaya) Mohamed Abdel Aziz
JEUNESSE QUI JOUE AVEC LE FEU (Shabab yarqos fawq al-nar) Yehia El Alami
LE JOUET
1979
THE KILLER WHO KILLED NO ONE (Le Tueur qui n’a tué personne – Katel ma katelsh had) Mohamed Abdel Aziz
PRENDS SOIN DE TES VOISINS (Khally balak men geranak) Mohamed Abdel Aziz
RAJAB SUR UNE PLAQUE CHAUDE (Rajab fawqa safih sakhin) Ahmed Fouad
DES AVENTURIERS AUTOUR DU MONDE
WE ARE THE BUS PEOPLE (Nous, ceux du bus – Ihna bitou’a al outobiss) - Hussein Kamal
1980
INTELLIGENTS MAIS STUPIDES (Athkiya’ laken aghbiya’) Niazi Mostafa
L’ENFER (El-gaheem) Mouhamed Rady
UN HOMME QUI A PERDU LA RAISON (Ragol fakad aklah) Mohamed Abdel Aziz
CHABANE ZÉRO DEGRÉ (Shaaban taht el-sifr) Henry Barakat
FAN DE PROBLÈMES
1981
L’HOMME VIT QU’UNE FOIS (Al-ensan yaeesh mara wahida) Simon Saleh
LE SUSPECT (Al-mashbouh) Samir Seif
VOTEZ DOCTEUR ABDELBASSET (Intakhebo el-doctoor Suleiman Abdel Basset) Mohamed Abdel Aziz
DES MÈRES EN EXIL (Omahat fi al-manfa) Mohamed Radi
TENDRE NUIT D’HIVER
1982
AT THE DOR OF THE MINISTER (À la porte du minister – Ala bab el wazir)
Mohamed Abdel Aziz
LA BANDE DE HAMADA ET TOTO (Esabat Hamada wa Toto) Mohamed Abdel Aziz
1983
THE GHOUL (Al-ghoul) Samir Seif
THE BEGER (Le Mendiant – Al-motasaul) Ahmed El-Sabawy
ANTAR HOLDING HIS SWORD (Antar tenant son épée – Antar shayel saifoh)
Ahmed El-Sabaawi
LE DÉLINQUANT (El-harrif) Mohamed Khan
UN AMOUR EN CELLULE (Hob fi el-zinzana) Mohamed Fadel
KHAMSA BAB Nader Galal
NI VU NI CONNU (Wala min shaf wala min derey) Nader Galal
L’OGRE
1984
THE LAWYER (L’Avocat – Al-Avokato) Raafat El-Mihi
DEUX SUR LA ROUTE
I KILLED ALHANASH (J’ai tué le serpent – Ana elli katalt elhanash) Ahmed El-Sabawy
WATCH OUT FROM ALKHOT (Prudence de El Khot – Ehtares min Alkhot) Samir Seif & Ahmad Essa
AS NOT TO FLY THE SMOKE (Pour que la fumée ne s’envole pas – Hata la yatir al dokhan) Ahmed Yehia
QUI DE NOUS EST LE VOLEUR ? (Meen fena el-haramy ?) Mohamed Abdel Aziz
UNE PAR UNE (Waheda bewaheda) Nader Galal
1985
AL-HALFOUT Samir Seif & Mustafa Gamaleddin
HUMAN & JINN (Des hommes et des démons – Al-ins wal jinn) Mouhamed Rady
TAKE CARE OF YOUR MIND (Prends soin de ta raison – Khally balak men aqlak) Mohamed Abdel Aziz
RAMADAN ABOVE THE VOLCANO (Ramadan en haut du volcan – Ramadan fawq al-borkan) Ahmed El-Sabawy
HUSBAND UPON REQUEST (Un mari sur commande – Zoj taht al-talab) Adel Sadiq
1986
UNE CHARRETTE SUR LE BOULEVARD (Karakon fe al-sharea) Ahmed Yehia
ADIEU MON AMI (Salam ya sahby) Nader Galal
1987
THE TIGER AND THE FEMALE (Le Tigre et la femme – Al-nemr wa al-ontha) Samir Seif
1989 AL-MOULED Samir Sei
1990
HANAFY THE WONDERFUL (Hanafi l’aristocrate – Hanafy al-obaha) - Mohamed Abdel Aziz
THE DEVIL’S ISLAND (L’Île de Satan – Jazeerat al-shaytan) Nader Galal
1991
DANS LA COUR DES GRANDS (Allaeb ma’a alkebar) Sherif Arafa & Said Hamed
ENREGISTRÉ DANGEREUX (Mosajal khatar) Samir Seif
SHAMS ELZANATY Samir Seif
1993
TERRORISM & BAR.B.QUE (Le Terrorisme et le Kebab – Al-irhab wal kabab) - Sherif Arafa
L’OUBLIÉ (El-mansy) Sherif Arafa
THE SERVANT SAYED (Le Serviteur Sayed – Elwad Sayed chaghal)
1994
LE TERRORISTE (Al-irhabi) Nader Galal
1995
BAKHIT AND ADELA (Bakhit et Adila – Bakhit wa Adeela) Nader Galal
BIRDS OF DARKNESS (Oiseaux des ténèbres – Toyour al-Zalam) Sherif Arafa
THE LEADER (Le Leader – Azzaïm)
1996
SLEEPING IN HONEY (Sommeil dans le miel – El Noom fi el Asal) Sherif Arafa & Ali Idrees
1997
BAKHIT AND ADELA 2 (Bakhit et Adila 2 – Bakhit wa Adeela 2) Nader Galal
1998
LETTRE AU GOUVERNEUR (Resala ela alwaly) Nader Galal & Ahmed Nader Galal
1999
BODYGUARD
MAHROUSS LE GARS DU MINISTRE (El wad Mahrous betaa alwazir) Nader Galal & Rami Imam
2000
HELLO AMERICA (Bonjour l’Amérique) Nader Galal & Kamla Abu Zekry
2002
PRINCE DES TÉNÈBRES (Amir el-zalam) Rami Imam
2003
THE DANISH EXPERIMENT (L’Expérience danoise – El tagrubah el danemarkiyyah) Ali Idrees
2004
A GROOM FROM THE SECURITY ENTITY (Aris min geha amneya) Ali Idrees & Fadel El Garhy
2005
THE EMBASSY IN THE BUILDING (L’Ambassade dans l’immeuble – El-sefara fi El-Omara) Amr Arafa
2006
THE YA COUBIAN BUILDING (L’Immeuble Yacoubian – Omaret Yacoubian) Marwan Hamed
2007
MORGAN AHMED MORGAN Ali Idrees
2008
HASSAN & MARK (Hassan et Morkos – Hassan wa Morcus) Rami Imam
2009
BOBBOS Wael Ehsan
2010
ALZHEIMER’S (Alzheimer) Amr Arafa

  • Carousel-Jury-2014,-Touria-Jabrane-et-Adil-Imam
  • Adil-Imam-3
  • Touria-Jabrane-et-Adil-Imam
  • Hommage-Adil-Imam31
  • Hommage-Adil-Imam-18
  • Hommage-Adil-Imam-(6)
  • Hommage-Adil-Imam-(2)
  • Hommage-Adil-Imam--Touria-Jabran
  • Hommage-adel-imam20
  • Carousel-Jury-2014,-Touria-Jabrane-et-Adil-Imam
  • Adil-Imam38
  • Adil-Imam35
  • Adil-Imam28
  • Adil-Imam--Place-Jamaa-El-Fna-