Actualité du

La fondation du FIFM passe le flambeau « cinécoles » à la SNRT

Cinécoles

La compétition Cinécoles ne figurera plus au programme des prochaines éditions du Festival international du film de Marrakech. Désormais, le soutien aux jeunes étudiants de cinéma sera assuré par la SNRT (Société nationale de radiodiffusion et de télévision) qui vient de mettre en place un dispositif d'aide financière à la production cinématographique en général, et celle des étudiants en cinéma en particulier.

Lancé sous forme d’appel d’offres ouvert à toutes les écoles et universités dédiées aux métiers du cinéma, ce dispositif permettra la passation de contrats portant sur la coproduction ou/et le préachat des droits de diffusion ou/et l’apport en industrie de 6 longs métrages et 12 courts métrages marocains, dans le cadre de l'article 16 du cahier de charges de la SNRT.

« Nous projetons également d’élargir notre concept des résidences d’écriture organisées en partenariat avec le Centre cinématographique marocain pour inclure une section dédiée aux jeunes réalisateurs, leur permettant ainsi d’échanger avec des professionnels des métiers du cinéma ». Sarim Fassi Fihri, vice-président du festival et directeur du Centre cinématographique marocain (CCM).

Les jeunes talents et les étudiants de cinéma pourront toujours compter sur le soutien de la Fondation du FIFM, qui continuera à les accueillir pour assister au festival et participer aux master class.