6e édition

6ème édition

DU 1ER AU 9 DECEMBRE 2006

SON ALTESSE ROYALE LE PRINCE MOULAY RACHID

PRÉSIDENT DE LA FONDATION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MARRAKECH

En cette sixième édition du Festival International du Film de Marrakech (FIFM) je regarde le chemin parcouru depuis 2001 et je constate avec fierté que le Maroc cinématographique a changé, progressé et posé les fondations susceptibles de garantir un développement durable à notre jeune industrie des images et des sons.

Le FIFM a certainement joué et aura encore à jouer un rôle important dans ce processus de développement. Et ce n’est pas un hasard si la Fondation du FIFM s’engage de façon assurée dans la voie de la diversification de ses activités afin que le Festival soit relayé par des initiatives qui font durer, comme un écho grandissant, le moment magique que constituent ces neufs jours de cinéma et de rêve où nous nous retrouvons chaque année.

En tant que président de la Fondation du Festival International du Film de Marrakech j’appelle tous ceux qui aiment le cinéma et la vie de venir renforcer par leur passion notre jeune et dés à présent, incontournable Festival. Car ce n’est qu’ensemble que nous construirons l’avenir de nos cinématographies.

Sélection officielle

les jurys 2006

Le palmarès

  • No posts found

Hommage à une personnalité

Hommage à une cinématographie

LA PRÉFERENCE ITALIENNE

La préférence italienne « constitue une belle occasion pour parcourir l’histoire du cinéma italien aux travers des films – un par metteur en scène – qui ont marqué plus d’un demi siècle d’invention figurative. Et si les œuvres des maîtres sont là comme des bornes milliaires, ne manquent pas non plus à l’appel les révélations de ces dernières années, les films de Roberto Begnini, Marco Tullio Giordana, Gabriele Muccino, Paolo Sorrentino, Sergio Castellitto, Paolo Franchi, Emanuele Grialese…

Et pour couronner le tout, « la préférence italienne » se nourrit aussi du choix de films proposés par Martin Scorsese, lui l’Italo-américain si sensible à ses racines qu’il entreprit un voyage à travers le cinéma italien pour dire toute son admiration et son attachement à un cinéma vécu comme l’alter ego du cinéma américain »

Jean A. Gili

Sélection de films italiens projetés lors de la 6ème édition du Festival International du Film de Marrakech :

ROMA, CITTÀ APERTA (Romme, ville ouverte) de Roberto Rossellini – 1945 – 100 mn
LADRI DI BCICLETTE (Le voleur de bicyclette / The Bicycle Thief) – 1948 – 93 mn
RISO AMARO (Riz amer / Bitter Rice) de Giuseppe De Santid – 1948 – 107 mn
DUE SOLDI DI SPERANZA (Deux sous d’espoir) de Renato Castellani – 1952 – 110 mn
LA SPIAGGIA (La pensionnaire / Riviera) de Alberto Lattuada – 1954 – 105 mn
LA STRADA de Federico Fellini – 1954 – 107 mn
I SOLITI IGNOTI (Le pigeon / Big Deal) de Mario Monicelli – 1958 – 111 mn
LA DOLCE VITA (La douveur de vivre / The Sweet Life) de Federico Fellini) – 1959 – 174 mn
L’AVVENTURA (The Adventure) de Michelangelo Antonio) – 1059 – 145 mn
ACCATONE de Pier Paolo  Pasolini – 1961 – 120 mn
DIVORZIO ALL’ITALIANA (Divorce à l’Italienne / Divorce, Italian Style) de Pietro Germi – 1061 – 105 mn
LA RAGAZZA CON LA VALIGLIA (La fille à la valisse / Girl with a Suitcase) de Valerio Zurlini – 1061 – 116 mn
IL GATTOPARDO (Le guépard / The Leopard) de Luchino Visconti – 1962 – 185 mn
IL SORPASSO (Le fanfaron / The Easy Life) de Dino Risi – 1962 – 105 mn
L’APE REGINA (Le lit conjugal / The Conjugal Bed) de Marco Ferreri – 1962 – 90 mn
LE MANNI SULLA CITTÀ (Main basse sur la ville) de Francesco Rosi – 1963 – 105 mn
IL BUONO, IL BRUTTO, IL CATTIVO (Le bon, le brute et le truand / The good, the bad and the ugly) de Sergio Leone – 1966 – 180 mn
IL DECAMERON (Le Décaméron / The Decameron) de Pier Paolo Pasolini – 1970 – 111 mn
LO SCOPONE  SCIENTIFICO (L’argent de la vieille) de Luigi Comencini – 1972 – 118 mn
PANI E CIOCCOLATA (Pain et chocolat / Bread and Chocolate) – 1973 – 110 mn
C’ERAVAMO TANTO AMATI (Nous nous sommes tant aimés / We Alle Loved Each Other So Much)  de Ettore Scola – 1974 – 115 mn
PROFONDO ROSSO (Les frissons de l’angoisse) de Dario Argento – 1075 – 130 mn
L’EREDITÀ FERRAMONTI (L’héritage) de Mauro Bolognini – 1976 – 114 mn
PADRE PADRONE de Paolo & Vittorio Taviani – 1976 – 110 mn
L’ALBERO DAGLI ZOCCOLI (L’arbre aux sabots / The Tree of Wooden Clogs) de Ermanno Olmi – 1978 – 190 mn
IO E MIA SORELLA de Carlo Verdone – 1987 – 110 mn
NUOVO CINEMA PARADISO (Cinéma Paradiso) de Giuseppe Tornatore – 1989 – 155 mn
UN TE NEL DESERTO (Un thé au Sahara / The Sheltering Sky) de Bernardo Bertolucci – 1990 – 138 mn
IL LADRO DI BAMBINI (Les enfants volés) de Gianni Amelio – 1991 – 114 mn
MEDITERRANEO de Gabriele Salvatores – 1991 – 96 mn
VOLERA VOLARE (L’amour avec des gants) de Maurizio Nichetti & Guido Manuli – 1991 – 98 mn
BARNABO DELLE MONTAGNE (Barnabo des montagnes) de Mario Brenta – 1994 – 124 mn
LA VITÀA È BELLA (La vie est belle / Life is beautiful) de Roberto Begnini – 1997 – 116 mn
IL MOI VIAGGIO IN ITALIA (Mon voyage en Italie / My Voyage to Italy) de Martin Scorsese – 1999 – Documentaire de 246 minutes
I CENTO PASSI (Les cents pas / The Hundred Steps) de Marco Tullio Giordana – 2000 – 114 mn
L’ULTIMO BACIO (Juste un baiser / The Last Kiss) de Gabriele Muccino – 2000 – 120 mn
LA STANZA DEL FIGLIO (La chambre du fils / The Son’s Room) de Nanni Moretti – 2001 – 95 mn
L’ORA DI RELIGIONE (Le sourire de ma mère / My Mother’s Smile) de Marco Belloccio – 2001 – 108 mn
L’UOMO IN PIU (One Man Up) de Paolo Sorrentino – 2001 – 100 mn
TORNANDO A CASA (Sailing Home) de Vincenzo Marra – 2001 – 88 mn
IL CUORE ALTROVE (Un cœur ailleurs / The Heart Is Elsewhere) de Pupi Avati – 2003 – 103 mn
LA SPETTATRICE (La spectatrice / The Spectator) de Paolo Franchi – 2003 – 98 mn

Masterclass

Gallery

  • 1.1.2 UNE ACTION MULTIFORMES HOMMAGE-AU-CINÉMA-ITALIEN
  • HOMMAGE MOHAMED MAJD BD
  • HOMMAGE SUSANE SARADON
  • HOMMAGE TAWFIQ SALAH
  • 2005 - 2010 JURY-2006
  • IMG_0372
  • bandeau1
  • PALMARES 2006
  • IMG_9489
  • IMG_9439
  • IMG_9427
  • IMG_9415
  • IMG_0372
  • JURY 2006 - 2
  • HOMMAGE CINEMA ITALIEN
  • HOMMAGE TAWFIQ SALAH
  • HOMMAGE SUSANE SARADON
  • HOMMAGE MOHAMED MAJD BD