1e édition

ET LE FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MARRAKECH VIT LE JOUR !

Sur instigation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le premier Festival International du Film de Marrakech s’ouvrît à la date prévue du 28 septembre 2001, malgré un contexte politique difficile lié aux attentats du 11 septembre à New York.
Cette première édition s’est tenue avec une forte présence des artistes et comédiens français. L’actrice britannique Charlotte Rampling a assuré avec grâce la présidence du premier jury, entourée notamment de la réalisatrice marocaine Farida Benlyazid.
Pour ses premières cérémonies officielles, le Festival de Marrakech a rendu hommage, pour l’ensemble de leurs œuvres, à deux grands noms du grand écran: le réalisateur français, Claude Lelouch, la star du cinéma mondial, Omar Sharif.
Le grand prix Etoile d’or du Festival a été remporté par “Inch’allah, dimanche”, de Yamina Benguigui (Algérie/France), le prix du jury est revenu à “The unsaid” de Tom McLoughlin (États-Unis), tandis que le prix d’interprétation a été décerné à Jacques Dutronc dans “C’est la vie”, de Jean-Pierre Ameris (France).
Parallèlement aux activités purement cinématographiques, le Festival de Marrakech a créé un événement culturel dès sa première édition, par l’organisation de colloques et tables-rondes, une pratique qui s’est renforcée au fil des ans, et s’est même enracinée dans la tradition du Festival.

1ère édition

28 septembre 2001

André Azoulay

Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Le Maroc, tout au long de ces dernières années, a souvent pris l’initiative et parfois le risque de s’ouvrir au reste du monde, en associant son nom et son espace à des grands moments de l’histoire contemporaine.

Qu’il s’agisse de culture, d’économie ou de politique, notre parcours est riche de références, devenues de grandes dates, de grands succès parce que puisant dans notre patrimoine et dans notre histoire, la légitimité qui a fait la différence marocaine.

Cela est vrai aussi pour le cinéma dont la destinée a souvent croisé le Maroc. Dans l’écriture, la production, le scénario ou dans l’imaginaire des acteurs et des actrices dont la tendresse s’est rarement démentie, s’agissant du Maroc.

Le Festival de Marrakech s’apprête à écrire une nouvelle page de cette histoire qui se poursuit et cette page dont l’encre n’est pas prête de sécher, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a voulu qu’à Marrakech elle s’écrive à plusieurs mains et à plusieurs voix.

Les mains et voix de tous ceux qui ont fait le pari de l’échange, de la confrontation positive et l’enrichissement réciproque. C’est le parti-pris de notre festival, car s’agissant de création cinématographique et donc du libre génie de la pensée et de l’art, rien n’est plus précieux que ce métissage voulu généreux et ouvert auquel Marrakech nous convie dans le bonheur et la magie de sa lumière

Sélection officielle

les jurys 2001

Le palmarès

Hommage à une personnalité

Gallery

  • 3
  • MASTERCLASS-BENOIT-JACQUOT-6
  • Jeremy-Irons-au-micro-de-la-MAP
  • 2014-12-07VIGGO-MORTENSEN-17
  • HOMMAGE-DELEGATION-JAPONAISE-5
  • Festival Marrakech-4
  • Abdelah-Ferkous
  • Adil-Imam--Place-Jamaa-El-Fna-
  • Tapis rouge35
  • v1
  • 5
  • 4
  • 3
  • 2
  • JURY-LONG-MÉTRAGE-13