2002 – 2003

Une organisation professionnelle à la mesure de l’événement souhaité 

Pour la deuxième édition du Festival, Sa Majesté le Roi décide de créer une organisation à but non lucratif reconnue d’utilité publique – la Fondation du Festival International du Film de Marrakech –, présidée par Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, permettant de donner un cadre institutionnel à l’événement et d’en professionnaliser l’organisation et la gestion. La Fondation devient alors l’unique détentrice des droits patrimoniaux résultant de l’exploitation du Festival International du Film de Marrakech. Sous la supervision de la Fondation et de son Vice-Président Délégué – André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi –, le Président du Festival Daniel Toscan du Plantier assure la co-organisation de son édition annuelle, et dirige son équipe au sein de la société Georges Cravenne Conseil (GCC) jusqu’à son décès prématuré en février 2003. Pour la 3e édition du Festival, la veuve du Président, Mélita Toscan du Plantier – Directrice des Relations Extérieures et du Protocole des deux premières éditions – est nommée Directrice du Festival International du Film de Marrakech.